Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-10-15T13:42:11+02:00

La FIV et moi: partie 2. Une nouvelle cigogne est attendue dans quelques mois!

Publié par Mayette

Précédemment, je t'ai raconté la conception de Petite Cigogne.

Lorsqu'elle a eu 2 ans, avec Papa Cigogne, on a décidé qu'il était temps d'aller voir ce que devenaient nos trois petits embryons restant sur la banquise.

Nous sommes donc repartis dans le processus PMA, cette fois pas pour une FIV complète mais pour un TEC: transfert d'embryon congelé.

Le traitement est moins lourd, clairement. Et pourtant, j'ai eu plus de mal à revenir dedans. Je n'avais pas envie de reprendre des hormones, de revivre tout ça alors que c'était derrière nous. J'ai l'impression que j'ai moins bien vécu ce transfert que la FIV elle-même, dingue.

2 ans après, tout était plus froid. La gynéco n'était pas la-même et a un peu expédié le truc. Finie la musique relaxante, l'ambiance tamisée. Finie aussi la photo si on ne la demande pas. Et puis, le protocole après le transfert a changé: on ne m'a pas demandé de rester allongée mais de partir tout de suite après. Bon... Les 15 jours sont passés très vite entre appréhension du verdict et "guettage" de signes. Je le sais bien qu'ils sont faussés avec le traitement mais on s'accroche à tout comme on peut.

2 jours avant le test officiel: je ne tiens plus! Je vais au laboratoire faire une prise de sang: elle est positive à 97 UI!!! Pourtant, j'ai l'impression que quelque chose cloche. Les tests urinaires ne foncent pas, ils sont toujours aussi pâles au fil des jours.

2 jours après vient la prise de sang officielle: 133 UI. Et là je m'inquiète. La sage-femme du CMCO se veut rassurante, pour elle, je suis enceinte mais on peut recontrôler la semaine suivante. La semaine se passe entre hauts et bas mais je le sais, ça ne va pas. Le verdict tombe avec la dernière prise de sang. Le taux a baissé: fausse couche précoce. Je ne perds pas de sang, la faute à la progestérone qui retient l'embryon. L'expulsion aura lieu quelques jours plus tard, sans grosse douleur, naturellement, mais je reste marquée pour la suite.

On décide quand même de retenter quelques mois plus tard. C'est bientôt l'été, on se prépare à quitter l'Alsace pour la région grenobloise et les transferts risquent d'être plus compliqués ensuite. Le soleil est revenu à l'extérieur et mine de rien, ça joue positivement sur mon moral et mes envies! Cette fois, je veux un transfert sur cycle spontané, je n'ai pas envie de me bourrer d'hormones encore et encore! Le suivi est bien plus pénible en terme de rendez-vous: les échographies et les prises de sang se succèdent mais c'est pour la bonne cause! Et puis, le mois de juin nous a porté bonheur une première fois, voyons s'il nous aidera aussi en 2015!

Le transfert se passe bien. La gynéco (une 3e) est jeune et plaisante beaucoup. Nous sommes détendus. Elle y croit, Papa Cigogne y croit. Donc...j'y crois aussi. Elle nous donne spontanément la photo de la fameuse "petite goutte".En sortant, on se fait même un resto en amoureux en faisant des plans sur la comète. Les 14 jours passent. J'ai peur mais le travail m'aide à faire baisser la pression. Un soir, je n'y tiens plus, je fais un test urinaire. Il est positif et bien foncé. La prise de sang me rassure aussi.

Alors, voila: une nouvelle cigogne est en route et nous rejoindra début mars!

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog