Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-03-16T13:39:23+01:00

La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.

Publié par Mayette

Après Miami, cap à l'ouest! Il est temps de gagner la jolie île de Captiva, dans le golfe du Mexique.

Pour couper la route, nous nous arrêtons à Shark Valley pour une promenade dans les Everglades. Il fait beau, chaud et on se réjouit d'avoir choisi février pour notre voyage... La chaleur doit être intenable en été!

Nous nous garons dans le parking du parc et nous nous dirigeons vers le visitor center. Pas de choix cornélien: un seul itinéraire, qui forme une boucle, est proposé. Nous commençons notre promenade le long des marais, prenons une petite passerelle au milieu de lamangrove...mais pour l'instant, tout est calme. Pas de gros alligators à l'horizon! De magnifiques oiseaux déploient leurs ailes au soleil.

Quand tout à coup, nous débouchons sur un canal sur les bords duquel se prélassent de paresseuses tortues et, juste à côté, les crocs dépassant à peine de la surface de l'eau: notre premier alligator! Nous en verrons ensuite beaucoup d'autres et c'est impressionnant de les voir de si près, sans protection entre eux et nous.

La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.
La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.
La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.
La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.
La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.

Nous reprenons notre voiture et nous traversons la Floride d'Est en Ouest par la longue, très longue, Nationale 75. La route nous donne un bon aperçu des longues distances américaines et nous imaginons maintenant ce que doivent être les trajets lorsqu'on visite l'Ouest américain et les parcs nationaux.

Après une pause "courses" dans un supermarché près de Naples, nous arrivons en vue de Sanibel Island et de son joli pont au-dessus des flots. Captiva se trouve juste après.

Notre première vision de l'île se fait donc quasiment de nuit mais la végétation est luxuriante et change vraiment des paysages que nous avons vus jusqu'à présent. Notre hôtel est sur la péninsule et il a l'air magnifique!

Nous sommes un peu plus réservés quand nous arrivons dans l'appartement. Petite Cigogne n'a pas de lit et devra dormir dans le clic-clac du salon, ce qui limite sérieusement nos déplacements. Globalement, nous nous attendions à un peu plus grand et à des prestations plus importantes pour le prix demandé...

Le lendemain matin, quand nous ouvrons les volets, une jolie vue nous attend. Notre appartement donne sur la marina de l'hôtel et sur le chenal. Un peu plus loin....la mer! Et là, émerveillement! Juste sous nos fenêtre, un dauphin ! Il vient voir si les bateaux de pêche n'ont rien laissé dans leur sillage. Tous les jours, le matin, nous verrons des dauphins jouer à quelques mètres de nous, malheureusement vite dispersés par les bateaux de croisière et de pêche au gros...

 

La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.

Notre séjour peut se résumer en un mot... repos! Nous n'avons que peu quitté l'hôtel, sa piscine et sa plage. Je voulais aller faire une promenade à vélo au J.N. Ding Darling Refuge mais nous n'avons jamais trouvé le loueur de vélos!!! Nous nous sommes donc rabattus sur la pêche aux coquillages sur l'île de Sanibel et nous avons rapporté de jolis specimens.

Autre expérience: manger au Bubble Room! Ce restaurant complètement déjanté est une vraie caverne d'ali baba. La décoration est un bric-à-brac de jouets anciens, de vieilles photos d'acteurs américains et de guirlandes de Noël. Les serveurs sont coiffés d'étranges bonnets (le nôtre avait un poulet déplumé sur la tête) et sont très sympathiques. La nourriture est très correcte pour le prix. Bref, allez y faire un tour!

 

La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.

Enfin, j'ai cédé à la tentation et convaincu tout le monde d'aller faire une croisière au coucher du soleil pour voir la vie sauvage... C'était la grosse erreur du voyage! Nous nous sommes retrouvés sur un bateau, entourés d'américains ravis d'être là et qui le faisaient savoir en buvant bières, vin blanc et coca à gogo, en chantant à tue-tête les tubes des années 90 et en dansant sur le pont... Nous avons vu les riches propriétés construites sur pilotis des milliardaires du coin, leur piste d'hélico personnelle mais de la vie sauvage.....heu....rien.

Bon, si...un magnifique coucher de soleil mais nous aurions sûrement eu le même à l'hôtel.

Notre expérience de Captiva est donc totalement ambivalente: on a adoré le côté sauvage avec ses dauphins,ses pélicans, ses lamantins énormes et ses magnifiques coquillages. On a aimé profiter de la plage et se faire bronzer en plein mois de février. C'était une étape idéale avec les enfants! Mais ce côté sauvage est surexploité par le tourisme et son bling-bling et c'est vraiment dommage!

La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.
La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.
La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.
La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.
La Floride avec des enfants. Etape 2: Captiva Island.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog